La peau

« La peau vit, se modifie, devient support d’écriture, toile sur laquelle on dessine, terre qu’on creuse, objet qu’on martèle, organe qui s’abîme, souffre et finit par mourir. Cette histoire biologique de la peau s’accompagne d’une histoire artistique (…) » Philippe Chartier dans la préface du livre La peau, une œuvre d’art en soi(e)

La peau comme sujet de l’atelier du 10 octobre 2020