Le mur de la prison

  Ma première impression quand, quarante ans après sa disparition,  j’ai visité sa cellule, fut de rester perplexe, devant le Cocorico gravé dans le vert-de-gris au-dessus de sa paillasse. On aurait dit qu’elle affichait comme une fierté d’avoir tenu jusqu’au bout dans ce cachot sordide, quelque part aux confins de l’Allemagne de l’est. Elle avait … Lire la suite Le mur de la prison

Espèce d’espace malin

Je suis dans la poche de Pierre, et je sens que je vais bien me marrer. Comme à son habitude, ce dimanche après-midi, Pierre a proposé à ses amis, une détente récréative sur leur lieu habituel de pêche, pendant laquelle, il partagera thé et petits gâteaux ainsi que quelques amusements dont ils raffolent. Il ambitionne … Lire la suite Espèce d’espace malin

Mes petits espaces

Le carnet de note Bleu-vert ou gris-bleu, ton carnet semblait délimiter tes efforts, tes acquis, tes in-acquis dans l’espace du mois passé. Un recto-verso d’annotations, mais rien sur la tranche, heureusement pour notre mise à nu. La surface de cet espace dédié était déjà, bien suffisante pour nous dévoiler. Cet espace était lui-même subdivisé en … Lire la suite Mes petits espaces

L’homme du lac

L’homme traverse le parc d’un pas nonchalant, les yeux dans rien, le regard dans tout, dans la confusion des apparences parmi les géographies qui se présentent, dans l’utopique des situations qui se surviennent, seul, parmi les passants, différent d’eux, pareil qu’eux, donnant l’illusion de lui et même de lui plus lui, voyageant dans un des … Lire la suite L’homme du lac

Mon marque page

1 -La cinquantaine à peu près, un visage du soleil du Maghreb probablement ou oriental peut-être, son regard est décidé, scrutateur, comme si, il examinait le fruit d’une pensée intense. La fripe de son menton, les chiffonnades de son front, les ridules de ses pommettes et les cernes marbrées de ses yeux acquiescent au-delà du … Lire la suite Mon marque page

La bise

Les années passent et j’ai peur d’oublier mon extase. Parfois, c’est dans le rêve qu’elle revient, intruse, Me refaire vivre nos premières rencontres, sur le chemin aux roses. Mais j’ai peur du temps, car la ride altère la frise, Alors quand je la revois, près du parterre aux fleurs, je crains l’exérèse.   Sur mes … Lire la suite La bise